Panier

Doctrine

L’Eglise Protestante Evangélique CMA de Côte D’Ivoire appartient à la grande famille mondiale de l’Alliance Chrétienne et Missionnaire (Christian and Missionary Alliance, CMA). Celle-ci est présente sur les cinq continents. L’enseignement de la CMA insiste sur les quatre rôles de Christ, lesquels sont représentés sous forme d’emblèmes dans le logo de l’Église :

« Christ, notre Sauveur »,

« Christ, notre Sanctificateur »,

« Christ, notre Guérisseur », et

« Christ, notre Roi qui revient ».

Dans le logo de l’Eglise :

              La croix représente le salut acquis aux croyants par la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Dès les origines, Dieu voulait que tous comprennent que Son Fils, né d’une femme, serait notre Sauveur (Mt 1.21, « …C’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. ») et que le salut ne se trouverait en personne d’autre qu’en lui seul (Act 4:12 «…il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné…, par lequel nous devions être sauvés. »).

La coupe représente la sanctification. Elle renvoie aux bassins qui servaient à la purification du peuple dans l’Ancien Testament (2 Chr 4.6). Jésus-Christ, qui vit désormais dans le croyant, le rend pur et le sanctifie tout entier, l’esprit, l’âme et le corps (1 Thes 5.23). « Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ qui, par la volonté de Dieu, a été fait pour vous sagesse, justice, sanctification et rédemption… » (1 Cor 1.30).

Le pichet rappelle l’huile, un symbole de l’Esprit saint et de la vie divine et de la guérison physique que procure Jésus-Christ. L’Ecriture déclare : « Quelqu’un parmi vous est-il malade ? … la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera… » (Jacques 5:14–15). Cette promesse reste vraie aujourd’hui. Le pouvoir de guérir vient du Christ Jésus seul. Nous cherchons sa guérison et sa plénitude d’abord et avant tout pour le glorifier.

La couronne symbolise le retour imminent de Jésus-Christ sur terre comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Ce retour de Jésus-Christ incarne l’accomplissement de ses promesses et des prophéties faites à son sujet. Cette Seconde Venue, point culminant de « l’espérance bénie » de tous les croyants, sera publique et visible (Apocalypse 1:7).