Panier

Les Évangéliques de Côte d’Ivoire célèbrent leur unité en Jésus-Christ

Les Églises Évangéliques rassemblées au sein de la Fédération Évangélique de Côte d’Ivoire (FECI) ont célébré, samedi 02 avril 2022, au Parc des Sports de Treichville, leur unité de foi en Jésus-Christ au cours de la Journée de l’unité Évangélique.

La scène parait surréaliste. Mais, plus d’une dizaine de milliers de fidèles issus d’une vingtaine de dénominations différentes avec à leurs têtes, leurs dirigeants respectifs, se tenant la main dans l’arène et les gradins du parc des sports, ont chanté à l’unisson des chœurs pour rendre Gloire au Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, l’époux de l’Église, le seul berger du seul troupeau, le maître de tous.

Cette cérémonie organisée par la FECI a pour objectif de faire savoir à tous les fidèles que toutes leurs Églises membres de cette faîtière proclament un seul Dieu, Jésus-Christ. Et par conséquent, chacun doit voir en l’autre son frère ou sa sœur et se donner la main pour combattre ensemble pour l’expansion de l’Évangile de Jésus-Christ et faire face aux dérives de la société.

Le Président de la FECI, le Rev Dr GBOAGNON Seri Apollinaire (Pasteur à l’église des Assemblées de Dieu) a situé l’enjeu de ces manifestations qui marquent le début d’un nouveau processus : « celui d’inviter toutes les Églises Évangéliques de Côte d’Ivoire à travers la FECI et au-delà, à relever le défi de la conservation de l’unité de l’esprit par des actions concrètes, qui atteignent l’homme dans ses 3 dimensions : corps, âme et esprit ».

Pour ce faire, le Pasteur GBOAGNON a égrené quelques perspectives de la Fédération notamment la promotion des « bonnes œuvres socio-économiques à travers des structures de formation de haut niveau comme les universités et grandes écoles… et les structures sanitaires comme les hôpitaux et autres polycliniques avec des équipements adéquats et performants. ».

Il a expliqué que c’est en agissant ensemble de cette façon que « nous pourrions prendre une place de choix dans le tissu économique de notre pays ». Toutefois, il a précisé que l’idée n’est pas de parvenir à une fusion des différentes dénominations. Mais, « sans prendre la forme d’un œcuménisme, notre unité dans la diversité peut nous emmener d’atteindre l’homme dans toutes ses dimensions avec la bonne nouvelle du Salut de Jésus-Christ » a-t-il déclaré.

Le Président de la Fédération a surtout appelé ses pairs, les leaders des Églises membres, à « concevoir et réaliser ensemble des programmes d’actions communes dans l’enseignement de la saine doctrine, » afin « d’épargner à nos fidèles, les hérésies qui courent les rues en ces temps de la fin ».

« L’unité des Évangéliques est en soi, une réalité en la personne de notre Seigneur Jésus-Christ et en son œuvre à la croix », a-t-il affirmé en concluant que Christ « constitue le socle de notre unité ».

A la suite du Président de la FECI, le Président de la Conférence des Présidents de la FECI, Rév. Dr Noël N’GUESSAN (Président de l’Église CMA CI) a lu l’engagement des Évangéliques de Côte d’Ivoire.

« Nous nous tenons prêts à répondre à l’appel de nos leaders pour réaliser ensemble de grands projets pour la gloire de notre Grand Dieu », a-t-il proclamé au nom de tous, ajoutant que « Nous nous engageons à être totalement et joyeusement fidèles au commandement de Jésus-Christ de nous aimer les uns les autres comme il nous a aimés. »

Au cours de cette cérémonie, les dirigeants actuels de la Fédération se sont souvenus de l’œuvre des pères fondateurs et les ont honorés à titre posthume. Le 2è Président de l’Église CMA de Côte d’Ivoire, feu Rév. Dr André KOUADIO a reçu, à cet effet, un prix qui a été remis à sa fille. Certains doyens ont été également distingués pour le travail dans leur Église. A ce titre, l’ancien Président de l’Église CMA de Côte d’Ivoire, le Rév. Pasteur KOFFI Célestin a reçu un tableau de distinction en reconnaissance pour son apport à la FECI.

La cérémonie a été également rythmée par des allocutions et surtout des chants de louanges, d’adoration et des prières pour le pays et l’Église et une prédication sur le thème « Efforçons-nous de conserver l’unité de l’esprit » tiré du texte Éphésiens 4 : 3.

Les autorités administratives ont été suffisamment représentées notamment par les délégations de la Mairie de Treichville, du District Autonome d’Abidjan et du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité.

Un concert de louange a été organisé pour clore la célébration et a mis en attraction différents chantres de l’Éternel issus des églises membres de la FECI.

Il faut signaler que la Journée de l’Unité Évangélique est l’apothéose de la Semaine de l’Unité Évangélique qui a démarré depuis le dimanche 27 mars 2022. Lors des cultes dudit dimanche, les Serviteurs et Servantes de Dieu se sont relayés dans leurs différents lieux de cultes. En effet, les Pasteurs ont, vice versa, cédé leur chair au Pasteur venant d’une autre dénomination pour prêcher relativement à la consolidation de l’unité du corps de Christ.

Il convient de noter que la FECI est la plus ancienne fédération d’Églises dans notre pays. Elle est issue de la Fédération Protestante de l’AOF avant les indépendances pour devenir la Fédération des Évangéliques de Côte d’Ivoire à l’issue des travaux de la réunion constitutive des 21 et 22 Novembre 1960 à Bouaké avec 8 Églises et missions membres à savoir les institutions connues aujourd’hui sous les noms suivants : l’Église AEECI, l’Église CMA, l’Église AEBECI, l’Église AEEBLCI, l’Église UEESO, l’Église Méthodiste (elle s’est retirée plus tard), l’Église des Assemblées de Dieu et des Groupes Missionnaires.

Les documents administratifs afférents à cette nouvelle organisation ont été reçus le 26 janvier 1961 avant de devenir à partir de 1964 la Fédération Évangélique de Côte d’Ivoire. A ce jour, la FECI compte plus de 100 membres, Églises et œuvres chrétiennes. La FECI est membre de l’Association des Évangéliques d’Afrique (AEA) et de l’Alliance Évangélique Mondiale (AEM).